Internet ?

Technologie vecteur créé par starline - fr.freepik.com

Il est de temps de croire au numérique responsable ! Ce concept fait partie intégrante de toutes vies humaines. Voyez-le par vous-même, nous sommes tous responsables de la préservation de notre environnement numérique. De plus, si nous voulons laisser un avenir radieux pour nos enfants, c’est l’objectif de notre siècle.

Notre contribution

Cela commence par de petites choses, et en résulte par de grandes habitudes, qui s’accompagneront de volontés tout à fait uniques ! Ayez votre force en concordance avec le Green IT, afin de réduire au maximum notre empreinte numérique sur la toile du web. Ensemble, nous pouvons aller loin… 

L’abondante présence d’internet

Les jeunes ne doivent pas se laisser aveugler par la gratuité d’internet. Je dis les jeunes en priorité, mais ça concerne tout le monde. Nous vivons dans un monde où internet est omniprésent, autant dans la maison que dans notre poche. Comme vous l’aurez compris, nous sommes sans cesse en contact avec les réseaux sociaux (Facebook), les plateformes de diffusion (Youtube, alias Google), les systèmes d’exploitations (Apple) et j’en passe.

Les leaders du marché

Ces trois leaders ont pour projet, d’alimenter au fur et à mesures leur datacenters avec des énergies renouvelables jusqu’à 100%. On devrait tout de même utiliser internet à bon escient et non pas pour des futilités. Dans le futur, ce pourrait être une alternative écologique que d’utiliser ces grands espaces de stockage, mais le problème est le même. D’après ce même article, si le numérique était un pays, il serait le troisième plus grand consommateur derrière les États-Unis et la Chine.

La priorité reste telle quelle, consommer le moins possible d’énergie numérique, d’où le numérique responsable. Cela en va de soi, ainsi de maîtriser nos dépenses énergétiques superflues, afin de rentabiliser notre passage sur Terre.

2 réflexions sur “Internet ?”

  1. Bonjour, bon article pour une entrée en matière sur le numérique responsable ! Comme vous l’avez dit dans votre article : ” La priorité reste telle quelle, consommer le moins possible d’énergie numérique, d’où le numérique responsable”. Dans ce cas, mettriez-vous l’accent sur la conception responsable ou sur l’utilisation responsable du numérique ?
    Lequel aurait plus d’impact au niveau écologique ?

    • Bonjour Alizée Colin,
      Actuellement je prends parti aussi bien de l’utilisation que de la conception en amont. Je me réfère au niveau de chacun, ayant la possibilité d’y contribuer autant que possible.
      Le numérique est de l’énergie invisible sans les interfaces qui y sont connectés. Dans ce cas, je parlerai premièrement de la conception de départ, par exemple l’extraction des métaux premiers, l’obsolescence programmée, etc. Puis l’utilisation de nos appareils, les logiciels, les sites, etc.
      Pour répondre à ta seconde question, autant de la conception que de l’utilisation, portent tous deux un impact écologique considérable. Je ne saurais me décider. Les normes et les procédés informatiques sont d’ailleurs de plus en plus exigeants au fur et à mesures des années… Il y a aussi le transport à prendre en compte dans le numérique responsable…
      Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*